Sophrologie

L’anxiété et le trouble anxieux

L’anxiété est l’anticipation négative d’un événement et peut survenir sans stimulis extérieur. L’anxiété ponctuelle est normale dans certaines situations, quand elle devient quotidienne on parle de trouble anxieux. Un suivi médical peut être nécessaire et la sophrologie contribue à apporter une aide efficace face ce douloureux problème.

L’anxiété, l’anticipation négative

A la différence de la peur qui nous prévient d’un danger (réel ou imaginaire) à l’instant présent, l’anxiété induit des « scénarios catastrophes ». C’est plus un état d’esprit lié à des situations jugées insurmontables et inévitables qui provoquent des ruminations, des pensées qui tournent en boucle : « Et si il arrivait ça ? Et si je n’y arrivais pas ? La dernière fois il est arrivé ça, alors cela va forcément se reproduire…Et si… »

L’apparition du covid-19 a engendré une hausse de l’anxiété chez beaucoup de personnes, ce qui est complètement normal. Un changement brutal est apparu dans nos vies : une virus inconnu et contagieux qui s’étend dans le monde entier, de nouvelles habitudes imposées (les masques, le télétravail, les confinements, les couvre-feux…) et le fait d’être exposé plusieurs fois pas jour à des médias au discours encore plus anxiogène qu’en temps normal… Pour une personne de tempérament anxieux, difficile de prendre du recul !

Le trouble anxieux généralisé

Le problème est qu’à force de répétition et à long terme, l’anxiété peut s’installer et devenir un mode de fonctionnement, une habitude de pensées. Quand le trouble anxieux est généralisé, tout événement incontrôlable ou imprévisible provoque de l’inquiétude.

Ce trouble induit des modifications de l’état physique et psychologique : le corps réagit trop souvent à la notion de danger et est en état d’alerte perpétuelle. Le système sympathique est mobilisé et entraîne un épuisement physique. De plus, les ruminations mentales entraînent beaucoup de fatigue mentale, des maux de tête, des cauchemars, des douleurs abdominales, thoraciques, des nausées…

La personne anxieuse souffre aussi au niveau émotionnel : troubles de la concentration, irritabilité, nervosité, agitation, inhibition, sentiment de malaise, de déjà-vu, d’être sur le qui-vive, d’insécurité permanente… Des comportements d’évitement de situation jugées anxiogènes et des crises de panique peuvent survenir.

La sophrologie pour soulager l’anxiété

La sophrologie est une aide précieuse car elle permet de prendre conscience de son corps et d’observer ses sensations internes, ce qui est utile lors de la prévention d’un épisode anxieux.

La sophrologie active le système para-sympathique qui calme les battements du cœur, apaise le rythme respiratoire, détend les muscles et les organes. Tout le corps retrouve un fonctionnement calme et normal.

C’est une magnifique méthode qui aide à dédramatiser et à relativiser. La pratique permet de retrouver les ressources essentielles comme la confiance en soi, la sécurité intérieure, le courage et offre une vision positive de sa vie présente, passée et future.

Vous pourriez également aimer...