La sophrologie est née en Espagne dans les années 60, sous l’impulsion du professeur Caycédo. Elle trouve son origine dans l’étude de diverses disciplines.

Le fondateur de la méthode sophrologique est le Professeur Alfonso Caycédo, neuropsychiatre à Madrid dans les années 60. Pratiquant d’abord l’hypnose afin d’améliorer le traitement de ses patients, il souhaite qu’ils deviennent eux-même acteurs de leur amélioration.

Des techniques orientales et européennes

Caycédo part pendant plusieurs années en Asie, où il étudie différentes techniques psycho-corporelles :

  • Yoga : respiration et mouvements
  • Bouddhisme tibétain : méditation
  • Zazen japonais : posture
  • Tummo : orientation de la conscience et concentration

Il crée peu à peu la méthode sophrologique, la soumettant à des vérifications rigoureusement scientifiques.

Les origines sont donc orientales, mais également européennes car il s’inspire :

  • De la Grèce Antique : Platon et la caverne, Hippocrate
  • De la philosophie phénoménologique de Husserl
  • De la psychologie : Freud, Jung
  • De la neurologie contemporaine : système réticulaire, schéma corporel
  • De méthodes de relaxation : Schultz, Jacobson

Peu à peu, dans les années 80, Caycédo amène la sophrologie dans le monde de l’éducation, du sport et dans le cadre de la prévention du stress et des états anxieux.
awakening-675330__180